Frais des banques en ligne

Les banques en ligne intéressent de plus en plus les Français. Simples et rapides d’utilisation, près de trois millions de consommateurs ont déjà opté pour elles. Mais quels sont leurs frais et combien coûtent-elles ?

Le point positif des banques en ligne, c’est que l’ensemble des conditions tarifaires sont facilement accessibles depuis leur site internet. La transparence est de mise.

L’association UFC-Que choisir a élaboré en 2014 un palmarès des banques françaises. Les banques en ligne occupent les premières places, surtout en ce qui concerne les tarifications.

Ainsi, les services bancaires les plus largement utilisés au quotidien (cartes de paiement, retraits d’argents, virement, prélèvement, agios, assurances ou gestion du compte) sont simplement gratuits pour plusieurs certaines : Boursorama, ING Direct.

Fortunéo les facturent seulement 18 euros par an, Hello Bank 38 euros, Monabank 123,50 euros.

Mais attention, car la gratuité des services des banques on line est soumise, quand on observe de plus près, à des conditions précises de ressources mensuelles ou d’encours d’épargne.

Ainsi, pour bénéficier d’une carte de paiement gratuite, la plupart des banques en ligne vous demanderont de justifier d’au moins 1 200 euros mensuels de revenus mensuels (ING Direct, Hello Bank, Fortuneo, Monabanq).

L’obtention d’une carte Visa premier ou d’une Mastercard, quant à elle, est subordonnée, à un niveau de revenus encore plus importants (1 800 euros par mois).

Cependant, en général, les frais de tenue de compte ne coûtent rien ; les assurances de paiement représentent 0 à une vingtaine d’euros de frais ; les commissions d’intervention par opération 0 à 8 euros ; les ordres de Bourse 1,95 à 9,90 euros ; les paiements en dehors de la zone euro ne sont jamais facturés plus de 2 % du montant.

Les taux de découvert sont également intéressants

Attention, les opérations exceptionnelles peuvent avoir un prix : virement sans provision, traitement d’anomalie, dépassement du plafond de carte bancaire.

En vérité, les frais des banques 100 % Web sont interdépendants du profil du consommateur : jeune, actif, senior, retraité, couple à hauts revenus.

Chacun devra donc étudier de façon détaillée les offres et services correspondant à leurs besoins et moyens, avant d’opter pour telle ou telle banque.

Une chose est sûre, les banques traditionnelles ayant annoncé une augmentation de leurs frais de tenue de compte en 2016, il est sans doute temps de se tourner vers les banques en ligne.